Pourquoi sommes-nous sur les marchés ?

Pourquoi sommes-nous sur les marchés ?

Parce qu’un jour, sur notre route, nous avons bénéficié de l’immense cadeau de rencontrer des témoins de la Bonne Nouvelle du salut. Parce qu’alors, pour nous, le temps était favorable pour que nous ouvrions notre cœur afin de recevoir cette extraordinaire révélation : Le Message chrétien, à la différence de toutes les démarches religieuses, ce n’est pas l’homme qui va se hisser jusqu’à Dieu, c’est Dieu qui s’abaisse jusqu’à nous, par jésus le Sauveur, pour restaurer notre communion avec le Père .

Alors dans la confiance, en ce qu’Il a accompli et dans ce qu’il nous dit, nous avons expérimenté cette extraordinaire nouvelle vie que Jésus le Sauveur nous offre. En découvrant ainsi la réalité merveilleuse de ce qu’il nous donne, par grâce, comment pourrions nous nous taire?

Voilà pourquoi, nous sommes à notre tour des témoins de cette Bonne Nouvelle, disponibles pour que vous la découvriez…

Comment donc invoqueront -ils Celui en qui ils n’ont pas cru ? Et comment croiront-ils en Celui dont ils n’ont pas entendu parler ? Et comment en entendront-ils parler, s’il n’y a personne qui prêche ? Et comment y aura t-il des prédicateurs, s’ils ne sont pas envoyés ? conformément à ce qui est écrit : Qu’ils sont beaux les pieds de ceux qui annoncent la Paix, de ceux qui annoncent de bonnes nouvelles.    ROMAINS 10:14-15 .

Une réflexion sur « Pourquoi sommes-nous sur les marchés ? »

  1. Juan domingo marquez gonzalez dit :

    Me produce una gran alegria saver que son portadores de la unica Esperanza para nuestra actual civilizacion. Dios bendiga a cada uno de ustedes

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s